Virée aller-retour entre MACAO et HONG KONG via le HZMB

(Hong Kong - Zhuhai - Macau - Bridge)

plus long pont maritime du monde

Inauguré le 23 octobre 2018 par le Président de la République Populaire de Chine Xi Jinping, et mis en service pour le public le lendemain, le HZMB est le plus long ensemble pont-tunnel maritime de la planète construit à ce jour. Juste avant le 65e Grand Prix de Macao, l'occasion était toute trouvée en ce 12 novembre 2018 pour aller passer la journée à Hong Kong, prétexte pour tester les 55 km de l'édifice grâce au service de navette-autobus dédié.

Les travaux du HZMB ayant commencé le 15 décembre 2009, presque 10 ans ont été nécessaires pour réaliser ce gigantesque et impressionnant ouvrage. Sa réalisation avait pris deux ans de retard, ce qui n'est pas étonnant au vu de la complexité du projet. Déjà, sur le plan territorial et politique, même si les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao sont revenues sous la souveraineté du gouvernement central chinois depuis 1997 et 99, l'on imagine que la répartition des financements et des tâches a pu ralentir l'échéancier. De même, l'ampleur du défi technique n'a pu éviter des imprévus. Si l'infrastructure est conçue pour résister à des séismes de magnitude 8 et des typhons de grade 12, l'évaluation d'éventuels dégâts causés par les puissants typhons Hato et Mangkhut ayant touché la région en août 2017 et septembre 2018 a peut-être pu participer au retard.

 

Autre contretemps, la construction de la partie côté Hong Kong n'a pu débuter qu'en décembre 2011 à cause des recours légaux au sujet de l'impact environnemental. Posaient logiquement questions la modification du régime hydrodynamique de l'embouchure principale de l'immense delta de la “Rivière des Perles“ (Zhujiang), dont le fleuve principal irriguant Guangzhou (anciennement Canton, capitale de la province de Guangdong) présente un gros trafic fluvial. A fait débat toute l'étude des incompatibilités de normes environnementales et pollutions, érosion, sédimentation ou prolifération d'algues éventuelles. De même la destruction ou détérioration de sites archéologiques, de la mangrove de certaines côtes et de la faune y vivant. Un accent particulier étant mis par l'organisation pour la défense de la nature WWF (“World Wildlife Fund for Nature“) sur le cas du dauphin blanc de Chine qui fréquente l'estuaire de la Rivière des Perles, près de l'île hongkongaise de Lantau.

La grande originalité du HZMB est l'intégration d'un tunnel de 6,7 km, connecté par deux îles artificielles. Cette solution, composée de structures emboîtables immergées, a été choisie pour préserver le passage du trafic maritime de la Rivière des Perles, ainsi que pour laisser libres les couloirs aériens de l'aéroport de Hong Kong. A l'ouest du tunnel, la section de pont la plus longue de 22,8 km traversant les eaux au large de Zhuhai est composée de trois ponts suspendus et de viaducs.

 

Près de l'aéroport international Chek Lap Kok mis en service en 1998 et situé sur une île artificielle gagnée sur les eaux au nord de l'île de Lantau, la partie du HZMB de 9,4 km raccordant l'ouest de Hong Kong a été réalisée par le groupe français Bouygues Construction, en partenariat avec China Harbour.

Le HZMB ne se contente pas de relier Macao et Zhuhai à Hong Kong. Au nord de Lantau, un autre tunnel sous-marin de deux fois deux voies de 4,2 km, auquel s'additionne 1,2 km d'accès, relie Tuen Mun, ville des Nouveaux Territoires de Hong Kong, avant un pont suspendu desservant Shenzhen, dont la partie sud, comme Zhuhai, bénéficie d'un statut de zone économique spéciale depuis 1980.

 

La connection de toutes les structures du pont principal a été effective en septembre 2016, puis une cérémonie en juillet 2017 a validé la réalisation de la structure complète pont-tunnel. Cette nouvelle voie routière participe au développement et l'interconnection de la grande région économique de Guangdong englobant le delta de la Rivière des Perles, et qui regroupe entre autres Guangzhou, Dongguan, Zhongshan, Shenzhen et Zhuhai. Une région devenant progressivement une mégalopole parmi les plus riches de Chine, dont les régions administratives spéciales des anciennes colonies de Hong Kong (avec ses Territoires du Nord) et Macao sont en quelque sorte des ornements de luxe rentables et ouverts de longue date sur le monde occidental.

 

Depuis l'inauguration de novembre 2018, le trafic routier a été dans un premier temps réservé aux transports en commun et de marchandises par camions, alors qu'un premier quota d'autorisations de véhicules particuliers a été réservé à des détenteurs de doubles plaques d'immatriculations. Par la suite les parkings non encore achevés sur l'île artificielle côté Macao-Zhuhai devraient permettre davantage de trafic sur le pont. Mais on peut supposer que l'accroissement concernera surtout le passage de voitures essentiellement vers Zhuhai et la Chine continentale, la circulation étant déjà bien saturée sur la faible superficie de Macao.

Jean-Luc Taillade

Photos © Jean-Luc Taillade & D.R.

Les 55 km du HZMB comportent le pont-tunnel proprement dit, avec en plus du côté ouest à Gongbei (le poste frontière de Zhuhai avec Macao) un tunnel sous la ville débouchant sur les principales autoroutes. A l'est, l'île artificielle du terminal proche de l'aéroport et l'île de Lantau est reliée à l'accès autoroutier vers Hong Kong, mais aussi au nord vers Shenzhen par un autre tunnel et un viaduc. @ DR

Plan officiel du HZMB.

Dans le bus macanais de la ligne 101X qui mène (comme la 102X) au terminal du HZMB. © JL Taillade

Sur l'île artificielle bâtie à l'est du Port Extérieur des ferries de Macao (Outer Harbour) siège le terminal du pont HZMB. C'est le poste frontière faisant office d'immigration, douane et péage, avec deux voies spécifiques d'accès depuis Macao ou Zhuhai, et qui permet de relier Hong Kong. © JL Taillade

L'accès au HZMB pour les véhicules particuliers au terminal Macao-Zhuhai. © JL Taillade

Architecture un peu froide et austère du bâtiment. © JL Taillade

Le terminal n'a pas traîné pour devenir un haut-lieu esthétique pour touristes. © JL Taillade

Ces touristes chinoises ont amené leurs couleurs, qui ressortent devant la façade de l'édifice en manquant singulièrement. © JL Taillade

Entrée du niveau Départ du terminal Macao-Zhuhai. © JL Taillade

Le ticket aller vers Hong Kong coûte 65 MOP (patacas) en journée (environ 7,5 €). Un peu plus la nuit, le HZMB fonctionnant 24 heures sur 24. © JL Taillade

Tarif réduit pour les enfants de moins de 12 ans, les seniors et les personnes handicapées. Gratuité pour les enfants de moins de 95 cm. © JL Taillade

Guichet de vente classique ... © JL Taillade

... ou bornes automatiques. © JL Taillade

Contrôle des bagages. © JL Taillade

Direction la douane. © JL Taillade

La zone de contrôle des passeports est prévue large. Peu d'affluence ce lundi matin-là. © JL Taillade

Ticket en main, c'est le moment d'y aller. En période de pointe, un bus part toutes les 5 minutes, 10 à 15 minutes hors heures de pointe. De 15 à 30 minutes la nuit. © JL Taillade

Embarquement immédiat. Les nombreuses places libres à l'étage seront une aubaine pour les prises de vues. © JL Taillade

Entre Macao et l'aéroport de Hong Kong, le trajet routier par le HZMB dure 45 minutes. Par les classiques ferries Turbojet, il faut 70 minutes. © Wikipédia

En approche du pont. © JL Taillade

Premier kilomètre en montée. © JL Taillade

Vue arrière sur Macao, météo bien laiteuse ce jour-là. © JL Taillade

Le trafic était calme en ce lundi, mais le HZMB a connu dès son ouverture un franc succès, surtout le week-end pour les touristes chinois continentaux. © JL Taillade

Au large de Zhuhai, ces petits îlots rocheux inhabités. © JL Taillade

Le HZMB comporte deux fois trois voies. A noter que si l'on roule “à l'anglaise“ à Macao et Hong Kong (à gauche avec conduite à droite), c'est l'inverse sur le pont HZMB, comme en Chine. © JL Taillade

En approche de l'une des deux îles artificielles conçues comme extrémités du tunnel de 6,7 km. © JL Taillade

Le tunnel est enfoui à 48 m sous le niveau de la mer, peu profonde et alluvionnaire dans le delta de la Rivière des Perles. © JL Taillade

Le tunnel, qui a fait appel pour sa conception à des spécialistes néerlandais (Tunnel Engineering Consultant), a nécessité l'assemblage de 33 sections reliées par des joints et immergées, au lieu d'un forage. Ce choix a été motivé par les conditions géotechniques et les risques associés, ainsi que par la largeur des deux fois trois voies de circulation, format nécessitant une certaine sécurité opérationnelle. © JL Taillade

Dernier virage du HZMB avant de longer la côte nord de l'île de Lantau et de passer à droite de l'aéroport de Hong Kong. © JL Taillade

Vue arrière sur le tronçon jouxtant l'aéroport hongkongais Chek Lap Kok. © JL Taillade

Le terminal honkongais n'est plus très loin lorsque le bus dépasse l'accès à l'aéroport. © JL Taillade

Le terminal du HZMB de Hong Kong est situé sur une île artificielle spécialement aménagée. © DR

Les bus HZMB stationnent à quelques pas du hall d'entrée. © JL Taillade

Modernisme moins austère du terminal côté Hong Kong. @ JL Taillade

Transfert en bus vers Tung Chung, très moderne cité nouvelle résidentielle bâtie sur la base d'un ancien petit village côtier de l'île de Lantau, tout prêt de l'aéroport. © JL Taillade

Cette petite place de Tung Chung est stratégique. C'est le point logique de connection du métro pour se rendre à Hong Kong Central. © JL Taillade

Le ticket de métro hongkongais. © JL Taillade

Nous voici dans la fourmilière de Hong Kong Central, à Chater Road. Au fond la Lippo Centre Tower 2. © JL Taillade

Hong Kong Central. L'édifice de la Court of Final Appeal, vestige architectural de la présence britannique. © JL Taillade

Hong Kong Central. La place devant la Court of Final Appeal. © JL Taillade

Hong Kong Central. Au fond la Bank of China Tower, derrière le Cheung Kong Center. © JL Taillade

Hong Kong Central - Des Voeux Road Central - Les tramways “Ding Ding“ de HK sont les seuls au monde à deux étages. © JL Taillade

Hong Kong Central - Des Voeux Road Central - Un tramway “Ding Ding“ au pied du HSBC Building. © JL Taillade

Hong Kong Central - Edifice de l'Ancienne Mission Française. © JL Taillade

Hong Kong Central - Cathédrale Saint John. © JL Taillade

Hong Kong Central - Cathédrale Saint John. © JL Taillade

Hong Kong Central. Les amateurs de dénivelé sont bien servis. © JL Taillade

Hong Kong Central - Stanley Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Un restaurant taiwanais vu de la passerelle-escalator pédestre au dessus de Wellington Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Wellington Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Hollywood Road - Central Police Station. © JL Taillade

Hong Kong Central. Formant une esplanade en marge de l'animation de Hollywood Road, le “Tai Kwun - Centre for Heritage and Arts“ regroupe des restaurants et commerces. © JL Taillade

Hong Kong Central - Sur l'esplanade du “Tai Kwun-Centre for Heritage and Arts“, cet édifice regroupe des expositions. © JL Taillade

L'un des restaurants de l'esplanade du “Tai Kwun - Centre for Heritage and Arts“. © JL Taillade

Hong Kong Central. Au fond le Two International Finance Centre, le plus haut gratte-ciel de l'île de Hong Kong, et deuxième après l'International Commerce Center de West Kowloon. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - L'une des façades du restaurant Brooklyn, à l'angle de Graham Street et Staunton Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Soho - Elgin Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Soho - Elgin Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Soho - Cet immeuble à l'angle de Staunton Street et Aberdeen Street est une ancienne caserne transformée en appartements, avec un cour intérieure dotée d'une galerie commerciale. © JL Taillade

Hong Kong Central - Soho - Aberdeen Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Restaurant Pici - Aberdeen Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Soho - Contraste de générations, avec cette Tesla dans Staunton Street. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - YMCA Bridges Street Centre. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Bridges Street. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Kui In Fong - San Wui Commercial Society School. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Square Street. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Upper Station Street - Une Toyota GT86 “personnalisée“... © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Upper Station Street - Une Toyota GT86 “personnalisée“... jusqu'à son sigle de calandre ! © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Upper Lascar Row - Un artisan métallier qui perpétue la tradition. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Upper Lascar Row - Quartier des antiquaires. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Upper Lascar Row - Quartier des antiquaires. © JL Taillade

Hong Kong - Sheung Wan - Upper Lascar Row - Quartier des antiquaires. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Temple taoïste de Man Mo dans Hollywood Road. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Temple de Man Mo. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Temple de Man Mo. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Temple de Man Mo. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Temple de Man Mo. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Magasin de poterie chinoise traditionnelle sur Hollywood Road. © JL Taillade

Hong Kong - Soho - Shing Wong Street à l'angle de Hollywood Road. © JL Taillade

Retrouvailles avec Franck Mettetal, ancien champion de France de karting et pilote de Formule Campus et FR, installé à Hong Kong, qui nous a fait connaître son petit restaurant français favori, le sympathique “La Cabane Wine Bistro“ au 62, Hollywood Road. © JL Taillade

Hong Kong Central - Hollywood Road. © JL Taillade

Hong Kong Central - Hollywood Road - Galerie Carré d'Artistes. © JL Taillade

Hong Kong Central - Peel Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Peel Street. © JL Taillade

Hong Kong Central - Au fond The Center building. © JL Taillade

Hong Kong Central - The Center building. © JL Taillade

Hong Kong Central - Au pied du building The Center, cinquième le plus haut de HK. © JL Taillade

Retour vers Tung Chung dans le très moderne et propre métro hongkongais avec Franck Mettetal, avant de rejoindre Macao. © JL Taillade

Entre Tung Chung et le terminal HZMB, le soleil tombe sur les collines montagneuses de Lantau. © JL Taillade

Ce télécabine accède à la statue de Bouddha de Tian Tan. A visiter une autre fois. © JL Taillade

Retour sur le pont direction Macao. Timide lors de cette journée, le soleil déjà absorbé par la brume. © JL Taillade

Cette fois, c'est une courbe à droite qui s'éloigne de Lantau. © JL Taillade

Approche de l'île artificielle est du tunnel. © JL Taillade

A l'entrée de chaque île artificielle, une bretelle amène à une zone de stationnement. © JL Taillade

Second passage du tunnel du jour. © JL Taillade

En sortant du tunnel dans ce sens, ne reste que les 22,8 km du plus long tronçon du pont pour rallier Macao et Zhuhai. © JL Taillade

Un automobiliste privilégié, détenteur de la double plaque d'immatriculation et de la licence pouvant emprunter le HZMB. © JL Taillade

La partie des trois ponts suspendus possède des piliers atteignant de 280 à 460m, tandis que ceux des parties viaduc mesurent de 75 à 110 m. © JL Taillade

Zhuhai et ses îlots en vue, tandis que l'on voit ici les câbles de cette partie suspendue du pont. © JL Taillade

Descente en pente douce vers le péage et le “Boundary crossing facility“, le crépuscule investissant Macao. © JL Taillade

Coucher de soleil sur l'une des parties suspendues du HZMB, au fond Macao et la côte de Zhuhai. © DR

Les deux îles artificielles du HZMB qui commandent le tunnel, vues depuis les collines de Lantau. © DR

© fortylaps.com - 40Laps.com      © Jean-Luc Taillade                         https://www.facebook.com/fortylaps/                      Conception :  Quentin Guibert  (www.quentinguibert.com)

Hong Kong Central - Soho - Elgin Street. © JL Taillade