MACAO 1997

Ayari, premier vainqueur Français

Il y a 16 ans, en 1997, Soheil Ayari devenait le premier pilote tricolore à inscrire son nom au palmarès du Grand Prix de Macao, la cité étant alors encore portugaise de statut. Il garde un sacré souvenir de cette édition épique, marquée par un scenario impensable.

Macao, c’est un circuit unique, qui range Monaco au rang de circuit pour fillette ! Un tracé où même une F3 peut atteindre 270 km/h entre les rails, un toboggan avec des enfilades incroyables, un vrai tour de la ville long de près de 7 km. ! Je garderai en mémoire toute ma vie mes deux courses à Macao. En 96, tout d’abord, ce fut mon premier déplacement aussi lointain pour disputer une course. Avec cette équipe très soudée et ultra-performante qu’était Graff Racing. Rarement j’ai eu autant l’impression de représenter la France, tant nous formions une véritable délégation. Dès la première année, nous étions dans le coup, face à des pilotes comme Trulli, Montoya, Heidfeld, Firman, Coronel ...

 

Mais la consécration a été pour 1997, ce fut une explosion de sentiments ! J’étais Capitaine de l’Equipe de France FFSA Espoirs, de gros partenaires nous suivaient, Patrick Tambay nous conseillait, et rarement j’ai été aussi performant et à mon aise au volant d’une voiture ! Mais bien que j’avais signé la pole avec 1’’ d’avance, chaque manche s’avérait difficile. Car, habitué à la F3000 dont j’avais disputé le championnat cette année-là, je ne parvenais pas à bien utiliser l’embrayage de la F3 au départ. Et je devais remonter et prendre tous les risques, jusqu’à faire un vol plané à 250 km/h... avant de devenir le premier Français à remporter la course. Je ressentais la fierté d’avoir gagné pour mon équipe et pour mon pays !  

Soheil AYARI

 

Extraits AUTO Hebdo n° 1113 - Novembre 1997

Jean-Luc Taillade

© fortylaps.com - 40Laps.com      © Jean-Luc Taillade                         https://www.facebook.com/fortylaps/                      Conception :  Quentin Guibert  (www.quentinguibert.com)